SIGNATURES & CORRESPONDANCES

  • Le 10/12/2020

Signatures et correspondances 2021

 

Quelque soit notre culture ou les lectures que nous abordons les quatre éléments, ainsi que leurs complémentaires : Terre, Eau, Feu et Air sont présents partout autour de nous et en nous. Que ce soit dans les minéraux, les végétaux, les animaux ou les humains.

Ils se déclinent dans une hiérarchie, selon leur niveau dans la création, ainsi que dans le règne qui régie chaque espèce.

Ainsi le minéral constitué au départ de carbone est signé de la Terre.

Puis d’autres caractéristiques vont se révéler amenant la signature d’un nouvel élément. Ainsi une gemme, en tant que minéral est terre au 1er niveau, mais eau de par ses composants.

Ainsi de suite jusqu’à décliner 3 ou 4 niveaux d’éléments, dont un sera le centre de sa signature.

Souvent nous nous interrogeons sur notre attirance pour un type de végétal, un animal, un lieu ou  une personne. Il en va de même pour ce que nous aimons moins, voir nous révulse.

 

Signatures et correspondances Roxanne Gauthier

 

Les éléments sont complémentaires et nous pouvons en rechercher l’équilibre.

Pour ce faire, il est nécessaire de ressentir d’abord leur manifestation, tant en nous, dans notre environnement ou dans la Nature.

Ainsi une personne, signée de feu, lorsque celui-ci est en excès, devra faire aller chercher l’eau pour l’apaiser. Une autre, ayant une terre alourdit fera alliance en amenant de l’air pour s’aérer, s’alléger et passer d’un état statique à une dynamique.

Cette approche différente est aussi fort utile pour comprendre les enfants. Et ainsi au lieu de se sentir excédés par un enfant « remuant » ou au contraire plus atone, si nous le voyons avec un regard différent, qui tient compte de sa signature, nous serons plus tolérants, et pourrons lui proposer un environnement répondant à ses besoins, ou complémentaire.

Les enfants signés de la Terre ont tendance à aimer s’assoir par terre, élément dont ils cherchent le contact. A l’inverse un enfant dont l’air est sa dominante sera toujours "perché", il aimera grimper, sauter, tournoyer…

Cela vous évoque-t-il quelque chose de connu ?

Et vous-même, vous êtes vous sentis agacé par ce gamin virevoltant, qui ne tient pas en place, tel un feu follet, car votre élément dominant est autre ?

En excès de cet élément vous pourrez proposer un espace ou une activité dans laquelle l’enfant pourra retrouver la sensation de la terre en marchant pieds nus, s’immerger dans l’eau afin de calmer son feu et redonner à son air un peu d’ancrage.

Tout est architecture autour de nous, et nous sommes aussi la manifestation de ces architectures. Les éléments en sont des composants.

Pour symboliser ces architectures nous pouvons dessiner des blasons, aux couleurs des éléments.

Ces figures constituent un Langage qui nous donnera la possibilité d’entrer en communication avec un arbre, un animal…

Une façon de lui signifier que nous le reconnaissons dans ce qu’il est.

C’est un échange subtil qui n’est pas à sens unique. Pour cela il faut se mettre en recherche, expérimenter et oser.

Ne pas avoir peur de se tromper, car ces essais seront autant de matériau qui nous ferons progresser.

Ainsi notre sensibilité, notre regard, vont se développer, s’aiguiser et nous amener à devenir plus présents, plus conscients. Même notre regard sur les autres prendra un autre axe ou nous verrons la complémentarité, le semblable entre nous. Ce sera une nouvelle source de compréhension, d’enrichissement, voir de tolérance.

 

Fleurs de bach

 

Commençons à observer ce qui nous entoure, mais également nos choix, un lieu de vie, un métier, une préférence alimentaire, une réaction face à une situation,  une personne.

Les manières d’être chez les enfants, ou entre conjoints sont aussi à explorer, et amènent un nouveau regard.

Ces observations et constats sont autant de pistes sur le chemin des correspondances et des signatures.

 

Anne-Marie BARDIN